top of page

Travail spirituel "Portail énergétique du 2.2.2023 ".



Message de l’Archange Gabriel « Portail énergétique du 2.2.2022 »






Chers initiés du nouveau monde,


Je viens à vous pour vous apporter la bonne nouvelle. Je vous communique la force de Dieu qui vous épaule lorsque vous vous sentez affaiblis et démotivés.

Je souhaite que vous puissiez atteindre un état durable de tranquillité d’âme, de paix, de sérénité et de foi en l’avenir. Que l’état pur du bonheur vous tende la main vers le bien, le beau, le vrai et le juste afin que vous puissiez reconnaitre et respecter vos valeurs qui vous rendent heureux(se).

Le bonheur ne s’organise pas, ne se prévoit pas pour demain, mais se goûte à tout instant. Il représente la joie de vivre, quelle que soit les circonstances en acceptant les choses telles que se présentent. Le royaume de Dieu est au-dedans de vous, lieu de paix et de sérénité, c’est le paradis perdu retrouvé, accessible à tous ceux qui renoncent à l’orgueil et aux illusions. La maison de Dieu vous ouvre ses portes pour que vous retrouviez le chemin qui mène à votre foyer originel.

De qui êtes-vous les enfants ? Quelle est votre demeure et quelle est sa nature ?

Les désirs fanent le cœur et vous rendent malade car ils vous rongent de l’intérieur et les pensées affaiblissent l’esprit.

Les peurs sont des fantômes qui naissent de la préoccupation de soi. Je viens ouvrir votre cœur comme le ciel pour que vous puissiez laisser aller et venir les choses sans les retenir prisonnières.

Je vous invite à habiter pleinement votre terre en ouvrant simplement les yeux au monde de la création. Pour cela, vous devez renoncer à l’ego qui trouble votre esprit au travers de l’illusion de la séparation et à l’impression que les choses devraient être autrement. Tout est comme il se doit, selon une réalité physique et céleste dont la destinée trace les courbes menant au chemin de la lumière éternelle.

Ma lumière vous éclaire et vous guide vers votre demeure éternelle.



Les 12 principes de la renaissance « travail spirituel des Archanges pour l’année 2023 ».


Pour ce second mois de février de l’an 2023, l’Archange Gabriel vous enseigne le second principe de la renaissance spirituelle « Reconnaitre la lumière et l’amour ».


Au commencement (Bereshit), Dieu créa le ciel et la terre. Genèse 1, 1


Le second principe vous invite à donner le sens d’élan premier ( intention divine, souffle) de la lettre Aleph que vous avez intégré durant le mois de janvier afin de manifester le porteur de lumière qui mène à la fondation de la maison, autrement dit la création de la Terre et de l’univers.

La lettre hébraïque Beth est un signe de bénédiction dont une grâce accordée par Dieu. Dieu bénit la maison qu’il a créé ainsi que ses habitants. Car la maison de Dieu est sacrée, il ne tient qu’à vous de le reconnaitre. La matière qui constitue ce sanctuaire de Dieu est la même que celle qui constitue votre corps, qui peut être considéré comme Saint.


Que représente pour vous le couple Aleph-Beth ?


Si Beth est complémentaire d’Aleph. Beth est le principe femelle, alors qu’Aleph est le principe mâle.

Lors du premier principe de janvier, vous avez intégré le principe mâle par la manifestation de « Je suis porteur de lumière » en conscientisant que « La vérité libère l’âme des êtres vivants de toute erreur, de toute manipulation, de toute ignorance et redonne confiance au porteur de lumière ».

Je vous invite à méditer dans la nature sur le principe féminin Beth « Je reconnais la lumière et l’amour » en conscientisant que « La maison originelle est le berceau de votre âme » en pratiquant cette méditation de pleine conscience.


Méditation de l’Archange Gabriel dans la nature entre 45 minutes et une heure :

· Rendez-vous dans la nature face à un panorama magnifique

· Prenez de quoi prendre des notes

· De l’eau

· Une couverture, un banc ou un rocher peut bien convenir

· Invitez votre âme à se connecter pleinement pour ce voyage au cœur de la nature


Entrez dans le sanctuaire du monde et inclinez-vous face à son infinie beauté. Reconnaissez la lumière et l’amour qui transparaissent dans toute chose.

Si vous parvenez à les voir, vous vous sentirez partout chez vous, dans votre temple.

Visualisez votre paradis perdu, votre véritable demeure, votre refuge, votre mère protectrice accessible simplement en ouvrant les yeux. Reconnaissez la bonté, la générosité et la perfection de votre monde.

Rejoignez la création du monde en reconnaissant tout comme votre maison qui vous aspire à en prendre soin et à habiter véritablement notre Terre.


Comment définissez-vous la beauté du monde ?


· Prenez des notes, par exemple ; sagesse, force de l’âme, espérance, amour, authenticité, unité, etc.. :

…………………………………………………………………………………………………………………………………………

Vous découvrirez ce dont votre âme aspire dans la beauté de la manifestation du couple Père-Mère dans la création.


· Mon âme aspire à ………………….dans la beauté de la manifestation du couple Père-Mère dans la création.


Le principal obstacle de l’union du couple Père-Mère est vous-même car vous ne parvenez pas à accéder à la beauté véritable de l’amour uni.

La beauté est le signe par lequel la création nous signifie que la vie a du sens.

Quel sens donnez-vous à votre vie ?

La Beauté véritable est donc comme le Bien véritable. Ce dernier n’est pas opposé au mal, mais l’englobe pour le dissoudre. La Beauté véritable est équilibre et harmonie, elle se nourrit de la supposée laideur des choses pour faire triompher l’harmonie.

Faites triompher l’harmonie en ressentant profondément ce qui vous permet d’aller à la rencontre de votre couple originel car la beauté est une rencontre.


Quelle rencontre vivez-vous durant cet instant ?


Cela peut être une feuille d’arbre, un animal, l’eau, le soleil, un nuage, un enfant, un chant d’oiseau, etc…


· Décrivez la beauté de votre rencontre :

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………


Tout présence à cet instant sera révélée par une autre présence qui manifeste pleinement l’amour Père-Mère.

En effet, l’amour n’est pas ce qui oppose, mais ce qui englobe. Le paradis perdu est le domaine spirituel où les âmes jouissent de la paix et du bonheur éternel. Il peut être défini comme l’union des âmes dans l’Amour de Dieu. Le paradis perdu peut être défini comme le décentrage de l’humanité par rapport à la loi divine.

C’est pourquoi, en ce moment même, vous devez vous recentrer sur Mère Terre en remerciant la beauté de la création qui se trouve devant vous afin de pardonner la chute adamique qui a provoqué, souffrance, honte et mort.

La chute du jardin d’Éden a entrainé l’homme a s’approprié les valeurs de Dieu pour lui-même ce qui a engendré le rejet qui a remplacé l’amour.

Aujourd’hui, vous devez être capable de reconnaitre la beauté de l’amour sans vouloir vous approprier quoique ce soit. Dieu donne et vous ne devez pas vous servir ! Juste contempler et aimer la vie, telle qu’elle est !

Revenez au souvenir d’un état de simplicité, d’innocence, d’authenticité et de bonheur : le temps où les hommes ne jugeaient pas, où ils acceptaient le cours des choses comme le font les arbres et les animaux.


· Tout en contemplant la nature, décrivez votre souvenir du jardin d’Éden ou Royaume de Dieu en prenant des notes :

…………………………………………………………………………………………………

Jésus évoque le paradis en parlant du Royaume des Cieux ou du Royaume de Dieu. Il sous-entend que le Royaume est en ce monde, pour qui veut bien le voir :

· Les pharisiens demandèrent à Jésus quand viendrait le royaume de Dieu. Il leur répondit : Le royaume de Dieu ne vient pas de manière à frapper les regards. On ne dira point : Il est ici, ou : Il est là. Car voici, le royaume de Dieu est au-dedans de vous (parfois traduit par « au milieu de vous »). Luc 17, 20-21

Jésus nous invite à entrer dans l’état mental qui nous permettra de retrouver et de voir ce paradis perdu. Il s’agit :

· de renoncer à soi-même (sorte de mort symbolique),

· d’embrasser la haine pour la dissoudre,

· de pardonner,

· de renoncer à ses jugements en bien et en mal,

· d’aimer les autres,

· de fusionner avec Dieu dans une nouvelle alliance. Cette démarche donne accès à la béatitude et à la vie éternelle : la peur de la mort disparaît.

Vous voici prêt à fusionner dans une nouvelle alliance avec Dieu.

Archange Gabriel


Aussitôt la méditation dans la nature terminée :



Sur un papier parchemin ou un papier ancien, dessinez la lettre Beth en bleu azur qui symbolisera la maison de Dieu. Écrivez en dessous de la lettre Beth en écriture assez grande.

« Je reconnais la lumière et l’amour ».

Puis ajouter ensuite en plus petit :

« La Maison originelle est le berceau de notre âme. Elle est la substance même de la Mère divine, la trame qui soutient les univers et les mondes. Dans sa Présence, nous sommes chez nous sur cette planète, dans un corps physique en parfaite harmonie avec le corps de Lumière. »


Écrivez la prière à Beth que vous réciterez 3x durant le mois de février :

Prière à Beth

O Beth, ô ma Demeure

De vies en vies, je t'ai cherchée

Sur des chemins innombrables.

Depuis toujours mon âme aspire

A retourner en toi, ô Lumière infinie.

En ce jour béni où la Splendeur m'est révélée,

J'ai trouvé ma Maison sur la Terre.

Je te reconnais dans la pierre la plus noire,

Je te reconnais dans tous mes frères

Par la conscience de notre âme unique.

Ô Beth, source de toutes les bénédictions, Je suis ton Enfant.

Tu as inscrit ton Nom sur mon front Comme une promesse de retrouvailles.

Tu es le Temple sacré où se célèbrent les noces mystiques,

Où mon âme reçoit ta nourriture sublime dans la joie enivrante de l'eucharistie nouvelle.

Ô Mère, trame de la création,

En toi reposent les arcanes du temps.

Je chante la beauté de ce monde que tu as créé,

Où, dans ta lumière azur et or,

Tournoies atomes et galaxies. Mes yeux se sont ouverts ; je te contemple en tout

Dans la paix rayonnante de l'éternel présent.

Amen


Beth vous questionne :

Âme de lumière, te souviens-tu que tu es mon Enfant ? Te souviens-tu de la Demeure de Soleil qui est la substance même de ta Réalité ? En ressens-tu la nostalgie ? Réjouis-toi, bien-aimé, car aujourd'hui Je viens à toi. En fait, Je suis là et tu es en Moi depuis toujours, mais une partie de toi m'avait oubliée, et souffrait cruellement de l'exil.


Veux-tu revenir totalement en Moi, et vivre la plénitude de notre communion ? Tu le peux. Prononces à voix haute ton Intention, regarde-moi et fais un pas en avant. Plonge dans le poudroiement d'or de la spirale tourbillonnante en mon Coeur, dans mon rayonnement bleu azur de l'infini de mon Ciel.


Je suis là. Écoute ma voix qui te parle au creux de la Terre vivante. Je suis dans la nature généreuse, mais aussi dans le béton des villes. Je suis l'endroit où tu habites. Aime-le, qu'il soit un palais ou une humble chambre transitoire.


Appelle ma lumière en lui, afin que je le remplisse. Respecte-le, et souviens-toi que tu es en Moi : partout tu es chez toi.


Ne t'attache pas à un lieu déterminé, ne t'attache pas à rien ni personne. Laisse mon amour te remplir et déborder de ta Coupe. La Terre, l'Univers entier est ta Demeure, ô mon Enfant. Uni à Moi tu es libre. Dans la danse d'amour du temps et de l'espace, les limites s'effacent et révèlent l'éternité de son Être. "


Ce travail spirituel est à conserver dans votre foyer car c’est une puissante protection pour votre lieu de vie.


Signification de la lettre Beth hébraïque :

Beth est la deuxième des 22 lettres de l’alphabet hébraïque. Elle correspond à la lettre B de la plupart des alphabets anciens et modernes (cf. le bêta grec). Elle se prononce « b » ou « v ».


Beth vous transmet un magnifique message. Le but de notre quête est proche. Elle nous invite à regarder une situation avec l'œil de l'Intelligence Binah), qui ne se laisse pas tromper par les apparences. Elle nous hausse dans la conscience souveraine de l'Unité.


Beth est la claire lumière qui remplit toute chose, de l'infiniment petit à l'infiniment grand. Celui qui est revenu chez lui ne craint plus rien, car plus rien n'est " extérieur ", séparé de lui. Il peut goûter aux Noces Mystiques, et connaître l'eucharistie de l'ère nouvelle, où le corps lui-même est Pain de Vie animé par le Sang Lumière.


Beth régit la planète Saturne. En effet le temps est aussi notre demeure dans l'incarnation, offert à notre libre arbitre. Cette Lettre extraordinaire est une clef précieuse pour le transcender et goûter la paix rayonnante de l'éternel présent.


Beth est l'initiale du mot "Baroukh", utilisé pour bénir ( Baraka : bénédiction ). Elle est la Lettre choisie par l' Éternel pour présider à la création du monde. Cela signifie que nous sommes tous bénis, quels que soient nos choix ou nos erreurs, car nous sommes les enfants de Aleph-Beth, le Père-Mère.


Nous portons tous sur notre front la marque invisible de cette bénédiction sacrée.

Alors quand l’Éternel commence son récit de la création par un Beth (ב) c’est qu’il veut que celui-ci soit, sa maison, son école, sa fille. Il faut comprendre que Aleph est la pulsation Divine, qui anime Beth, la création.


Beht, ne peut être autre chose que : Le corps en puissance d’être, un contenant de vie (animal ou végétal).Il était normal que Beth, soit choisi pour la création du monde. Sa Guématria est de 412 et par cette valeur la lettre Beth se rapproche de Aryeh, le Lion.

Et comme l’Éternel voulut que sa création soit une bénédiction, il fit commencer les deux premiers mots de la bible par un Beth (Béréchith Bara).


La valeur numérique de Beth est deux. Les deux premiers mots de la bible commencent par un Beth Ceci pour nous indiquer que la création est divisée en deux parties, une visible, l’autre invisible, et qu’ici-bas toute chose à son contraire.


Pensées lumineuses.

Muriel Morandi






Comments


bottom of page